Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 19:34
Illusion
Appat rance ...






(papier 21x29,7)
Partager cet article
Repost0
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 16:27



Une main tendue
Qui prête main forte.
Un coup de main
quand on l'a perdue.

Puis

Se reprendre en main.
Prendre son courage à deux mains. 

Pour
 
demain.

Jeux de mains.
Je - demain.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 22:05





Au clair de lune
J'ai décidé
de ne plus l'assombrir
   
Au bord de l'eau
J'ai décidé
de m'accrocher

Au fil du temps
J'ai décidé
d'accepter.












Partager cet article
Repost0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 08:58






Ce n'était pas sûr .
Mais comme ce n'était pas loin,
Il s'est approché.
Beaucoup trop près.
Alors il s'est brûlé.


.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 07:00




droit-chemin.jpg


Ce qui barre la route fait faire du chemin.
Jean de la Bruyère.



.



Partager cet article
Repost0
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 22:57






Même si c'est en bas qu'il se trouve
- Juste un peu de calme -


.


Partager cet article
Repost0
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 22:00

Signe des temps

 


Avancer
Encore et encore ...




Pour approcher la vie en couleur


.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 11:59





Car il attend ...



.


Partager cet article
Repost0
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 20:00

d'évasion

Va
Va ...            
                Va ...
     Va-t'en 
  Va... tant que tu peux





Je voudrai tant partir
Coiffé de lune
sous le ciel vagabond

Tagami Kikisha-ni


 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 23:01




Il y a toujours une heure qui n'en finit plus.
Elle ressemble à toutes les autres, si bien qu'on s'en méfie pas. Et puis on se prend les pieds dedans et on s'y enlise doucement. On aperçoit la rive de l'autre côté, et pourtant il nous semble qu'on n'y arrivera jamais. On a beau se démener, on dirait même qu'on s'en éloigne au fur et à mesure que le temps passe.
Pendant que les secondes nous collent aux semelles, qu'on se traine chaque minute comme un boulet, dehors, on s'imagine que les jours et les nuits défilent, que les saisons se succèdent et qu'on nous a oubliés là.

L'étourdissement - Joël Egloff


pourquoi-copie-2.jpg






Partager cet article
Repost0