Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 19:58

Il s'est approché.
Menaçant



Les yeux révulsés
Prêt à mordre



Mais a du s'effacer
devant



Un morceau d'espoir
.
Précieuse pépite d'air

Toujours apportée.
.
Toujours à portée
de  pensée.






Partager cet article
Repost0

commentaires

V
magnifiques photoset la comptine que j'ai lue un peu plus haut est vraiment belle 
Répondre
M
<br /> Que de compliments ! :0101:<br /> Magnifique commentaire. Merci Ambre ... ;-)<br /> <br /> <br />
J
Bonjour Pourquoi pas..Joli blog que je découvre grace à mon passage chez Sophie.Oui on à le temps devant soi même si parfois le ciel peut se voiler ou s'assombrir ...Très belles photos.
Répondre
M
<br /> Merci Jean-Marc !<br /> Bienvenu ... mais j'ai l'impression de t'avoir déjà rencontré, non?<br /> Je viens te visiter dés que possible.<br /> <br /> <br />
M
Des mots qui laissent "entendre" une belle musique.
Répondre
M
<br /> On est loin du chant des sirènes :-)<br /> ... et j'ai l'impression parfois d'être la seule à pouvoir l'entendre . Alors ça me touche que tu écoutes au delà des mots .<br /> Je t'embrasse Michel<br /> <br /> <br />
S
Toujours beaucoup de poésie chez toi !Bon week end
Répondre
M
<br /> Merci Sophie ... Je me demande si je ne verse pas dans la miévrerie pourtant, mais bon. Faut assumer ce qu'on est ! :-))<br /> A bientôt ! Bise<br /> <br /> <br />
G
Terrible...
Répondre
M
<br /> N'est ce pas ? :-)<br /> <br /> PS : Je suis venue hier et tout buguait sur OB encore une fois :-(<br /> Ca y est , tout est à jour. Un article, j'ai répondu aux commentaires, je sors donc de ma tannière... et maintenant j'arrive !!!<br /> <br /> <br />
D
l'affrontement au coeur des cieux... entre soupçons de ténèbres et déluge de lumière.le ciel comme un oracle bénéfique.à bientôt je l'espère...
Répondre
M
<br /> L'affrontement  au coeur ...  pas que des cieux ! ;-)<br /> A bientôt ! C'est sûr ...<br /> <br /> <br />
Y
Pendant que je chantais, pendais que je t'aimaisPendant que je rêvais, il était encore tempsGeorge Moustaki<br />  
Répondre
M
<br /> Toujours autant de poésie dans tes commentaires, YB ...<br /> Merci<br /> <br /> <br />