Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 23:05


undefined


En fait je pourrai partir, si je le voulais  ...
-Pour aller où ?
Ailleurs
-C'est où ailleurs ?
Je sais pas ...
- Et tu ferais quoi "ailleurs" ?
Je sais pas ...
Mais c'est peut-être aussi bien de rester finalement.
- Pourquoi ?
Je sais plus ...


Partager cet article
Repost0

commentaires

C
partir, pour savoir si l'herbe est plus verte. j'y suis partie, loin, très loinen Afrique... l'herbe était plus vertej'en suis revenue attritée par la naturehumaine qui est partout la mêmeClaudia
Répondre
M

Désabusée Claudia ?
Je n'ai jamais eu l'occasion de partir si loin ... alors je peux me fabriquer un imaginaire où dans un "ailleurs" les gens seraient différents . La réalité est souvent moins belle que les rêves
...
Et tes photos m'ont fait rêver  ...
A trés bientôt


D
Avec un peu d'avance, Joyeux Noël... oui je sais, je sais, noël...Surtout plein de pensées kalinkiennes, Soeur de EXD ! :-)(très fier d'être Frère de EXD)
Répondre
V
partir...où on s'en foutde toute façon on arrivera bien nulle part....
Répondre
M
Cela, j'adore! J'en pleure de rire. amitiésmichel
Répondre
M
Merci Michel ! J'étais évidemment  pliée en deux moi aussi ... Je suis une grande comique (...qui s'ignore) :-( Biz
B
Veux-tu que je prêtes mes zouing zouing ?
Répondre
M
Si tu me les prêtes , je les veux bien ... mais je vais tout de même aller voir de quoi il retourne ;-)
F
L'important c'est la possibilité, le choix!! Castor ou Pollux? Dupond ou Dupont? La mer ou la montagne? Rester ou partir? La barbe dessus ou la barbe dessous?Bonnes fêtes à toi! :0085:
Répondre
M
Le choix existe toujours mais souvent il pèse des tonnes ... tellement lourd qu'on a tendance à laisser choir le choix . Et je reconnais bien la gémeaux qui s'exprime dans ton commentaire ) ;-)Bisou et bonnes fêtes à toi et ta famille ! (mais encore un peu de temps pour se le souhaiter, non?)
J
je sais que je ne sais pas ...
Répondre
M
Mais j'aimerai bien avoir l'illusion de savoir de temps en temps :-(
D
je complète... car ce n'est pas très clair. je parle de ces "interzones" où l'on se sent bien, ces moments volés au quotidien pour les transformer en lumière...kalinka à toi
Répondre
M
Si, si, c'était trés clair, Dick ! J'aime bien ce mot "interzones". Quand on arrête de "zoner" ,d'errer, pour, pendant un bref instant, avoir l'impression d'être au bon endroit, au bon moment. Une sensation de plénitude ... Kakinka à toi également, frère de EXD !
D
la possibilité de l'ailleurs, cela fait que l'on se lève le matin en se disant peut-être cette fois, on l'atteindra... rien qu'un petit peu. une petite seconde, un intervalle, une respiration, (en voiture vitre baissée par exemple, avec le soleil qui fait des mares sur l'asphalte, là, devant)....en fait, bon, enfin, je ne sais pas si ce comm rebondit sur tes mots, mais il se voulait kalinkien...:-) 
Répondre
M
Je connais cette sensation ... Des moments éphémères mais dont le souvenir et l'élan portent longtemps. Des moments un peu magiques , hors du temps...c'est peut-être ça "l'ailleurs", tu as raison.Le kalinkien atteint toujours son but   ;-)
A
j'adore toujours tes dessins. je ne passe plus très souvent mais pareil , ça ne m'empêche pas de penser à toi. C'est un peu le bazar chez moi en ce moment.Bisous.
Répondre
M
Merci de me le dire , Ann. Les distances s'élargissent un peu, mais les liens tiennent bon. C'est l'essentiel. Quand on veut tenir fermement une corde, on peut le faire ;-) Je reviendrai voir si ton castor junior n'a pas lâché. Je t'embrasse
J
Tu veux ou tu  veux pas.....La vie, oui c'est comme une gymnastiqueC'est comme la musique Y a du bon ou du mauvais....Tu connais cette chanson ? C'est un peu comme  " je sais, je ne sais pas, je ne sais plus "J'aime bien aussi ce petit gribouillage ! Tu étais au téléphone avec ton bic ?Je t'embrasse.
Répondre
M
Pas au téléphone ce jour là. Au boulot ... Partie dans mes pensées, dans mes questionnements ... Partie "ailleurs" mais rattrapée par la réalité. A laquelle je n'ai plus envie de m'accrocher. Gros bisou !
G
Déjà Alzheimer ? C'est vrai qu'on l'attrape de plus en plus jeune...j'aime bien ce "gribouillage" rouge et noir...
Répondre
M
Ce que tu appelles "redondance" ... Ne serait ce pas également un symptome révélateur ? ( mais par contre, toi tu es dans la norme pour la tranche d'âge ) Ne mets pas gribouillage entre guillements, c'en est vraiment un ! Et parti à la poubelle ... :-)
C
Si c'est partir pour fuir quelque chose que tu retrouveras finalement ailleurs, effectivement...
Répondre
M
Paraît que faut avoir un but ... pour partir ou pour rester d'ailleurs. Pour regarder devant tout simplement. Et parfois, on ne distingue plus rien ...alors on avance à l'aveuglette. Un peu déroutant. Un peu flippant... Mais c'est l'aventure !  :-) ( seul point positif ) :-(
B
la fuite en avant...c'est parfois tentant, mais si on ne sait pas où on va, on ne risque pas d'y arriver...joyeux Noêl avec tes beaux enfants et de la joie pour 2008. Bizzz
Répondre
M
En avant ... sans savoir où je vais, c'est ainsi aujourd'hui. J'arriverai forcément quelque part. Où? On verra bien. Ce sera peut-être mieux que ce que j'aurai pu vouloir... peut-être ? Merci beaucoup pour tes voeux, Bénédicte ! Contente de te voir à nouveau. Je t'embrasse à mon tour
R
En bic encore ?Bic ou pas, le rendu du regard n'ast jamais un hasard. Celui de Marie est aussi clair, que ces mots sont profonds.Ouf, l'humour de 9 heures du matin, quand on a bossé tard n'est pas fameux. Le talent de Marie mérite mieuxSon admirateur fait  ce qu'il peut
Répondre
M
J'apprécie déjà le fait d'avoir un admirateur ! :-) Il fait trés bien et je trouve que son humour n'est pas mauvais de bon matin ( les mots "profonds" ...)Au bic ou au stylo feutre, je sais plus trop. Le stylo que j'avais dans les mains à ce moment là,  pendant ces pensées là ...C'est toujours aprés, quand je regarde vraiment mes gribouillages (enfin ... quand parfois je le fait !) que je m'aperçois qu'ils ont vraiment cherché à exprimer ... ce que parfois je ne peux, ou ne veux, pas montrer.Un gros bisou à "mon" admirateur ! :-)